Les Portes du secret, tome 1 : Le Poison écarlate de Maria V. Snyder

Résumé : 

« Si tu veux continuer à vivre, Elena, il te faudra avaler une dose quotidienne de cet antidote… »

Enfermée dans les cachots du château d’Ixia et condamnée à mort pour le meurtre de l’homme qui l’a violée, Elena croit sa dernière heure venue. Mais c’est un étrange marché que lui propose Valek, le chef de la sécurité d’Ixia, qui vient de l’arracher à sa geôle : elle sera exécutée le jour même, ou deviendra goûteur du Commandant Ambroise, et risquera la mort à chaque plat qu’elle goûtera. Pour être certain qu’elle ne s’enfuie pas, Valek fait avaler à Elena une dose mortelle de Poussière de Papillon. Afin de rester en vie, Elena devra chaque jour prendre l’antidote dont seul Valek connaît la formule…

Alors qu’autour d’elle complots et trahisons se multiplient, Elena reçoit l’aide de la mystérieuse Irys, qui lui révèle ses pouvoirs de magicienne.
Des pouvoirs qui, tenus cachés, pourraient lui permettre de s’échapper d’Ixia, mais aussi de se soustraire à Valek, cet homme au charme vénéneux, et à la menace du poison écarlate…

Mon avis : 

Contrairement à ce qu’il laissait présager, ce roman n’est pas fleur bleue. Il est ici question de mystères, de complots, de trahisons, de magie. L’intrigue est bien rythmée si bien que nous sommes happés dès les premières pages.

Les personnages de ce roman sont l’un des points forts. J’adore Elena : une héroïne forte, qui a su développer son instinct de survie suite à tous les obstacles qu’elle a du surmonter dans son passé, un passé révélé par petites touches ce qui accroit le suspens. Puis il y a Valek, haaa Valek… Tueur professionnel, froid, fier, cruel, sarcastique… mais tellement tendre sous sa carapace !

Ces deux personnages sont très attachants, leur relation est indubitablement l’autre point fort. L’histoire entre Elena et Valek est vraiment belle, distillée par petites touches. J’aime beaucoup le jeu du chat et de la souris qui se trame entre eux : a t-il de sentiments pour Elena ou bien tient-il simplement à garder la goûteuse en vie ? Quand arrive la réponse, j’ai été un brin déçue, que le doute persiste plus longtemps ne m’aurait pas dérangée !

Mais Le Poison écarlate n’est pas qu’une histoire d’amour, loin de là ! C’est avant tout une histoire qui mêle habilement le fascinant monde des poisons et la magie, dans un univers politiquement en crise.

Une vraie et agréable surprise ! Il s’agit d’un premier tome qui mêle habilement suspens, action, romance… Le tout mené par un duo charismatique.

(lu en octobre 2010)

Parution : 2010

Editions / Collection : Harlequin / Darkiss

Pages : 548

Prix public : 12,50€

 

Publicités
Catégories : Lecture | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.